[Infos] Innondation à Paris : 1 million de manifestants...

Otman Fekar otman.fekar at orange.fr
Mer 14 Mai 17:24:49 CEST 2008


...noyés par la droite.


Bonjour tout le monde! 
Comme vous le savez, demain c'est grève nationale au niveau de la fonction pubique. Voici le communiqué de presse intersyndical (signé par FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA-Education,SUD Education)

Pour une politique éducative ambitieuse : Appel à la grève le 15 mai

Dans l’Education nationale les mobilisations s’amplifient et portent l’exigence de moyens pour la réussite et la démocratisation du système éducatif. Le budget 2008 qui sera appliqué à la prochaine rentrée est fortement contesté.

Ces mobilisations s’opposent aux 11200 suppressions de postes qui entraîneront des classes surchargées, rendant impossible le suivi individuel des élèves. Dans le second degré cela va conduire à des disparitions de formations et d’options et la fin de dispositifs pédagogiques et de soutien innovants.

Conjuguée aux retraits de moyens, la mise en place précipitée, sans réflexion préalable et sans concertation suffisante, du bac pro 3 ans dans les LP, suscite des inquiétudes légitimes quant à la prise en charge des élèves en enseignement professionnel en particulier ceux qui sont en difficulté.

Dans le premier degré les projets de programmes traduisent une vision passéiste et rétrograde de l’Ecole, ainsi qu’un recul pédagogique et didactique. Ils remettent en cause les cycles et s’accompagnent d’une apparente volonté d’externaliser l’aide aux élèves en difficulté en rejetant la responsabilité de l’échec scolaire sur les familles.

Ce budget de rigueur et les suppressions de postes qui en découlent aurait des conséquences néfastes sur la qualité du service public dans l’Education nationale et dans l’Enseignement Agricole Public. Il se traduirait par une aggravation des conditions de travail pour l’ensemble des personnels (enseignants, ouvriers, administratifs, personnels de santé, sociaux, ...)

Les annonces budgétaires, la volonté de ne pas remplacer le départ en retraite d’un fonctionnaire sur deux pour les prochaines années, en lien avec la Révision Générale des Politiques Publiques et le projet de loi sur la mobilité, confirment que cette politique de régression pourrait s’installer dans la durée.

La transformation de l’Ecole implique une toute autre dynamique pour le système éducatif et pour les métiers de l’éducation.

- Pour obtenir des budgets ambitieux qui permettent une transformation de l’Ecole,
- Pour mettre en oeuvre une autre politique éducative visant la réussite de tous les élèves

Les organisations signataires appellent à poursuivre et amplifier les mobilisations en cours au plan national et local.
Elles appellent à faire du jeudi 15 mai une journée de grève nationale. 


Et si demain on se reveillait?

Départ 14h30, Place d’Italie

Parcours : Place d’Italie - Bastille - République (par le boulevard de l’hopital - boulevard de la Bastille – boulevard Beaumarchais – pour finir place de la République) 

Comme vous l'avez remarqué, on va bien marcher! Il est impossible en ce moment d'organiser une AG correct sur la fac vu que c'est la période des partiels. C'est pour cela qu'il est plus que nécessaire d'être la jeudi. On doit montrer au gouvernement que nous sommes solidaire du mouvement lycéen. A demain!
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: http://effraie.org/pipermail/infos-mobilisation-olympiades/attachments/20080514/35e52585/attachment.htm 


Plus d'informations sur la liste de diffusion Infos-mobilisation-olympiades